« Pour celui qui se hâte vers la perfection de la vie religieuse, il y a les enseignements des saints Pères dont l'observation conduit l'homme jusqu'aux cimes de la perfection. »

Traduction :

30 septembre 2014

SAINT JÉRÔME

- Docteur de l'Église -
fêté le 30 septembre


Sophrone Aurèle Jérôme naquit vers 347 à Stridon en Croatie, et déjà de son vivant, il eut la renommée de docteur et d’oracle universel dans l’interprétation des saintes Écritures, à ce point que les plus grands Docteurs de l'Église, entre autres saint Augustin et saint Grégoire le Grand, célèbrent d’une manière particulière sa sagesse et sa vertu.

Si Augustin le surpasse en doctrine, Jérôme est sans doute le plus érudit des Pères de l’antiquité chrétienne. Ce qui constitue toutefois comme la caractéristique du saint Docteur de Bethléem, c’est qu’il fut le plus puissant polémiste de l’Église catholique contre tous les différents germes d’hérésies qui s’étaient propagées au 4e siècle dans le monde romain.

De même que l’état épiscopal constitue comme le fond sur lequel ressort, si belle, la figure d’Augustin, ainsi le tableau sur quoi se détache, grandiose, la mâle vertu de Jérôme, c’est sa profession monastique. Il veut être par-dessus tout un moine. Et, avant d’accepter le sacerdoce, il obligera Paulin, évêque d’Antioche, à lui promettre que sa nouvelle dignité ne sacrifiera point sa vocation monacale.